Christel Petitcollin – Je pense trop (comment canaliser ce mental envahissant) (+)

(Bien-être et psychologie / 2010)

Couverture de Je pense trop de Je pense trop - Christel Petitcollin

(+) attention, ceci n’est pas une fiction ayant naturellement sa place dans ma collection de beaux romans et de belles histoires, mais un bonus qui m’a paru suffisamment intéressant pour le partager avec vous ici.

Vous vous dites souvent : « J’ai l’impression de venir d’une autre planète. »
Vous avez l’impression de réfléchir en permanence et de ne pas savoir fermer ce robinet.
Vous vous remettez régulièrement en question et ruminez certaines décisions passées, avec des « Et si j’avais… »
Vous culpabilisez pour un rien.
Vous avez parfois le sentiment d’être nul.
Vous avez aussi l’impression d’être trop lucide.
Vous abandonnez certains de vos projets, en concluant par : « À quoi bon ? »
Vous êtes sujet à des accès de tristesse inexplicables.
Vous avez certains sens plus développés que les personnes de votre entourage.
Vous vous interrogez fréquemment sur le sens de la vie.
Vous avez du mal avec certains actes du quotidien qui paraissent anodins aux autres.
Vous aimeriez souvent simplement « Être comme tout le monde. »
Vous vous demandez ce qui ne va pas chez vous.

Si vous vous reconnaissez dans ces affirmations, je vous conseille la lecture de ce livre. Il ne vous guérira pas de vos problèmes, parce que vous n’êtes pas malade. Il vous aidera à vous comprendre et à vous sentir moins seul au monde.

L’auteure et son œuvre

Christel Petitcollin est Conseil et Formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain. Passionnée de relations humaines, elle sait donner à ses livres un ton simple, accessible et concret. Son précédent ouvrage « Échapper aux manipulateurs » a rencontré un vif succès auprès de ses lecteurs. (extrait de la quatrième de couverture)

À découvrir aussi

D’autres lectures
Amélie Nothomb – Acide sulfurique
Edwin A. Abbott – Flatland

Mes écrits
Ainsi a-t-il été
Mieux vaut très tard que jamais
39 hommes en galère

Me contacter