J’ai couché : nouveaux avis

Marie-Eve
Achat vérifié
Un roman difficile à classer. Une romance politiquement incorrecte ?
Un témoignage poeple ? Une satire ?
Un peu tout ça à la fois.
Et un gros coup de poker pour couronner le tout.
Bravo à l’auteur pour ce roman insolite et très bien écrit.
J’ai beaucoup aimé et je recommande.
Commenté en France le 16 octobre 2023
Heboyan
Dans ce roman, nous faisons face d’abord à une rencontre inédite entre une petite star et un agent. Au fil des chapitres, nous rentrons dans les abysses de leurs vies, nous découvrons les facettes intimes de Daniela, la petite star. Elle est décrite sous tous ses profils, autant bon que mauvais. Nous apprenons aussi à connaître son agent, MA (pour les intimes), ou Marc-Antoine Descroux. Et c’est sous sa plume que nous entrons dans leur tumultueuse relation.

C’est par l’éventail de scènes burlesques que nous évoquons tous les thèmes de la vie de la petite star : famille, carrière, croyance, amitiés, amourettes, sexualité… La gagnante du TV show est épluchée, mise à nu par son agent, pour notre plus grand plaisir.

À cela s’ajoute une pointe d’humour, de l’émotion, et des anecdotes croustillantes sur les personnages ! Bref j’ai bien aimé découvrir ce roman sous toutes ses formes, un moment détente et l’occasion de découvrir un auteur indépendant talentueux !

Commenté en France le 19 novembre 2023
Laure Gombault
Ce roman est tout simplement réjouissant ! L’auteur par la voix d’un agent littéraire (héros névrosé en proie avec son histoire avec une starlette de téléréalité) nous emmène dans les arcanes de l’hypocrisie, la mauvaise foi et du sarcasme. Voilà longtemps que je n’avais pas ri autant ! Et puis Claude Griesmar a l’art et la manière avec son style fluide et direct de jouer avec le registre du sensible avec virtuosité. On est pris dans l’histoire de ces protagonistes, dans une intrigue narrative bien construite et très originale. En bref, vous l’avez compris, Foncez lire ce livre, vous ne le regretterez pas !
Commenté en France le 2 janvier 2024
les.livres.de.makat
Marc-Antoine, agent artistique un peu raté, et ex petit ami de Danièla, grande gagnante d’un célèbre concours TV de chant, dévoile sans retenue leurs anecdotes de vie de couple et révèle les coulisses du show-business.

Nous suivons avec plaisir ce personnage égocentrique à souhait, dans ce roman satirique qui nous invite à réfléchir sur les choix que la vie nous offre.

C’est une très chouette découverte !

J’avais envie de découvrir la plume de Claude Griesmar et je ne suis pas déçue.

L’écriture est vraiment plaisante, rythmée et pleine d’humour. Ça décape !

J’ai aimé que ce soit le personnage principal, Marc-Antoine, ou MA pour les intimes, qui narre cette histoire à la construction brillante.

J’ai été tenue en haleine jusqu’au dénouement…complètement inattendu ! Une belle surprise !

J’ai passé un très bon moment avec ce roman politiquement incorrect qui m’a fait rire et larmoyer.

Je vous invite à découvrir cet auteur talentueux et fort sympathique.

Commenté en France le 15 janvier 2024
😲Connaissez-vous MA ? Comment ça, NON ! Alors il faut combler cette lacune. Dans ce récit écrit à la 1ère personne, Marc-Antoine (oui comme l’empereur romain !) Descroux dit MA nous raconte sa vie au travers de sa relation avec Daniela, la gagnante d’un célèbre concours de chants télévisé français.
😁Le livre aurait pu s’intituler Marc-Antoine Descroux ou le réalisme personnifié, car, soyons honnête, MA ne va pas forcément vous plaire, il est riche, beau, bien né, dilettante, bon vivant, un peu drogué parfois, un peu alcoolisé d’autre fois, de temps en temps les deux en même temps, il navigue sur son bateau (nuage !) doré dans le monde du showbiz, et, traverse ou côtoie la Vie des plus riches et des plus pauvres, des stars et des laissés pour compte en trimbalant son réalisme exacerbé. Notre héros- narrateur a l’oeil et, un sens critique pointu. Heureusement son cynisme est quelque peu excusé par la franchise dont il fait aussi preuve vis à vis de lui même et, de ses travers.
Notre Réaliste ne nous cache rien de son enfance, son adolescence, ses amours, ses amitiés, sa vie professionnelle, Daniela… jusqu’à… la révélation.

🥳Amis d’intriguesetdesclics vous vous doutez bien que je ne vous dirais jamais comment se terminent les aventures de notre héros. Pour le savoir il faudra lire le livre et, vivre quelques heures avec MA, soyez rassurés le récit est écrit avec humour et, le rythme ne faiblit pas.
Sauf à rejeter totalement le personnage principal, vous serez happé par le style de l’auteur qui place judicieusement des indices pour nous inciter à poursuivre la lecture et découvrir la fin de cette histoire. Et vous serez étonné !
Amis romantiques, une belle histoire d’amour vous attend…

⚠️Si vous n’aimez pas MA parce qu’il est trop riche, trop réaliste, trop fêtard, trop drogué (alcool, drogue, sexe), trop Trop en résumé, laissez le et, rejoignez moi dans le Post 2/3 ; je vous parlerai d’un autre personnage que vous adorerez, surtout si vous êtes auteur…

Merci pour votre soutien !

Couverture du roman J'ai couché de Claude Griesmar

Pour ceux qui ne l’ont pas encore acheté et qui se demandent comment procéder :

Commander en format papier
Commander en format numérique
Acheter en librairie, Au Bonheur des Livres (Strasbourg)

Si vous appréciez mes livres, faites-le savoir sur Amazon, sur vos réseaux et autour de vous !
Vous êtes ma meilleure carte de visite.

CONCOURS ÉCRIRE CONTRE LA HAINE 2024 OUVERT !

L’édition 2024 du concours « Écrire contre la haine » organisé par la Licra est ouverte !

N’hésitez pas à y participer et à tenter de remporter à votre tour le Prix Bernard Lecache. Nous ne sommes jamais trop nombreux à écrire contre la haine, sous toutes ses formes.

Pour rappel, j’avais gagné l’édition 2023 avec ma nouvelle « Le village disparu », ex-aequo avec Frédérique Nardin et sa nouvelle « Petite balade des haines ordinaires », ces nouvelles ainsi que celles des 19 autres lauréats, dont « Terminus » d’Agnès Renaud, « Les oubliés » de Laure Gombault et « Émilie » de Cléa Merucci, sont toujours disponibles dans le recueil édité par La rumeur libre (tous les droits d’auteurs reversés à la Licra).

Prix Bernard Lecache

Concours ouvert du 1er janvier 2024 au 31 mars 2024, donc ne traînez pas ! A vos stylos, plumes et claviers !
Je vous souhaite une belle inspiration.

Tous les détails : ICI.

J.-H. Rosny aîné – Romans préhistoriques

(Romans préhistoriques / 1887-1929)

Ce merveilleux ROMANS PRÉHISTORIQUES de J.-H. Rosny aîné, publié chez Robert Laffont dans sa collection Bouquins, invite à voyager dans le temps.

Loin.

Très loin.

Jusque dans la préhistoire.

Cette anthologie d’un des précurseurs à la fois de la science-fiction et du roman préhistorique regroupe cinq romans préhistoriques (Vamireh, Eyrimah, le célèbre La guerre du feu, Le félin géant, Helgvor du fleuve Bleu), deux nouvelles préhistoriques (Elem d’Asie qui est une version écourtée de Vamireh, Nomaï) et trois nouvelles à classer du côté de l’imaginaire (Les Xipéhuz, La Grande Énigme, Les Hommes sangliers).

Évasion garantie.

L’auteur et son œuvre

J.-H. Rosny aîné, pseudonyme de Joseph Henri Honoré Boex, est né le 17 février 1856 à Bruxelles et mort le 15 février 1940 à Paris. Cet écrivain franco-belge (il aura la double nationalité à partir de 1930) est un acteur majeur de la littérature moderne.

Il est l’auteur avec son frère (Séraphin Justin François Boex, 21 juillet 1859 – 15 juin 1948, J.-H. Rosny jeune) du premier roman préhistorique, Vamireh (1891).

Il a également poussé plus loin le concept d’anticipation de Jules Verne, notamment, en publiant un des premiers textes de science-fiction en 1887, la nouvelle Les Xipéhuz.

Les deux frères Rosny font partie de l’Académie Goncourt dès sa création en 1900 selon la volonté testamentaire d’Edmond de Goncourt. Quatrième couvert pour l’aîné. Cinquième couvert pour le jeune. J.-H. Rosny aîné en est le président de 1926 jusqu’à sa mort en 1940. J.-H. Rosny jeune lui succède jusqu’à sa propre mort en 1948.

À découvrir aussi (clic sur le titre pour en savoir davantage)

D’autres lectures
Mircea Cartarescu – Solénoïde
Michel Bussi – Nymphéas noirs

Mes écrits
Ainsi a-t-il été
Mieux vaut très tard que jamais
39 hommes en galère
l’R de rien
J’ai couché

Me contacter
Me suivreFacebook Claude Griesmar

Instagram Claude Griesmar

Partager

Vicki Myron – Dewey

(Histoire vraie d’un chat / 2008 / Dewey: The small-town library-cat who touched the world)

Une petite douceur. Un livre que j’affectionne beaucoup. Un récit qui m’a ému.

L’histoire d’un chat.

Dewey.

Le chat de la bibliothèque de Spencer, Iowa, USA.

Une histoire vraie. D’autant plus touchante.

J’invite les amoureux des chats et des belles histoires à faire la connaissance de Dewey. Ils ne seront pas déçus.

À découvrir aussi (clic sur le titre pour en savoir davantage)

Une autre histoire de chats
Anny Duperey – Les chats de hasard

D’autres lectures
Markus Zusak – La voleuse de livres
Tracy Chevalier – La jeune fille à la perle

Mes écrits
Ainsi a-t-il été
Mieux vaut très tard que jamais
39 hommes en galère
l’R de rien
J’ai couché

Me contacter
Me suivreFacebook Claude Griesmar

Instagram Claude Griesmar

Partager

Nathalie Michau – Meurtre à Dancé

(Policier / 2015)

La célèbre romancière Édith Delafond fuit la capitale pour un havre de paix à la campagne. Mais contre toute attente, la vie au Perche n’est pas de tout repos. Son nouveau domaine a été le théâtre de tragédies qui n’ont pas encore dévoilé leurs secrets. Saura-t-elle percer les mystères d’un décès accidentel et d’une disparition non élucidée qui datent d’une vingtaine d’années ? Lorsqu’elle et sa jeune collaboratrice Emma Latour sont victimes de menaces anonymes, elles comprennent qu’elles progressent vers la vérité et que leurs questions commencent à gêner. Leur obstination et leur perspicacité finiront-elles par payer ?

Commentaire

La première enquête d’Emma Latour.

Un agréable policier / cosy mystery écrit par Nathalie Michau. Lu en une journée, presque d’une traite. Une belle écriture, une ambiance sympathique, une enquête qui s’assemble et se résout comme un puzzle, du suspense, des rebondissements, des personnages attachants : un bon moment de lecture.

Les nostalgiques de Miss Marple et les fans de cosy mystery apprécieront, les autres aussi !

L’auteure et son œuvre

Nathalie Michau a écrit trois romans à suspense avant de débuter la série des enquêtes d’Emma Latour qui comporte à ce jour deux autres tomes outre Meurtre à Dancé : Une Rue si Tranquille et Intrigues sur la Côte d’Azur.

Par ailleurs, Nathalie Michau a également écrit deux recueils de nouvelles historiques et des albums pour enfants (Petite Lapinette…) illustrés par Isabelle Vallet.

Mon Nathalie Michau ++

Je n’ai lu que Meurtre à Dancé de cette auteure pour le moment. Mais je n’en ai pas fini avec Emma Latour.

À découvrir aussi (clic sur le titre pour en savoir davantage)

D’autres lectures
Joël Dicker – L’énigme de la chambre 622
Lord Dunsany – La fille du roi des elfes

Mes écrits
Ainsi a-t-il été
Mieux vaut très tard que jamais
39 hommes en galère
l’R de rien
J’ai couché

Me contacter
Me suivreFacebook Claude Griesmar

Instagram Claude Griesmar

Partager

Cécile Candiago – D’où je viens

(Roman / 2023)

Athénaïs Martel de l’Orme reçoit un courrier d’un notaire. Un inconnu lui lègue une jolie somme. Le début d’une remise en cause inattendue pour cette avocate qui pensait enfin maîtriser le cours de son existence. Elle n’est pas au bout de ses surprises.

Commentaire

La construction très habile de ce roman permet au lecteur de lever petit à petit les pans de la vie de Tina, la protagoniste, et de l’accompagner, au même titre que ses meilleures amies, dans la découverte de surprenants secrets de famille. Des certitudes sont remises en cause. Les véritables visages de proches mis à nu. De fil en aiguille, Tina comprendra que ce cheminement vers la vérité la concerne elle aussi. Peut-être elle surtout.

La jolie plume de Cécile Candiago m’a totalement embarqué. L’auteure emmène le lecteur dans la tête de ses personnages avec une facilité déconcertante et sans forcer les traits. L’intrigue dévoile indices et rebondissements avec une précision chirurgicale et à un rythme savamment étudié, de manière à maintenir le lecteur en haleine. Le suspense tranquille impose de tourner les pages.

Cécile Candago maîtrise son sujet. On vit avec Tina. On ressent ce qu’elle ressent, vis-à-vis de son père, de sa mère, de ses proches. On est bouleversé quand elle est bouleversée. On tombe des nues quand elle tombe des nues. On est Tina. Et c’est tellement bien écrit, qu’on est aussi chacun des personnages. On vit le présent, le passé, la famille, les amitiés, les mauvaises rencontres, la quête des racines. On chute et on se relève. On doute et on essaye de se rassurer.

Une histoire simple et complexe à la fois. Une histoire qui aurait pu être la nôtre. Qui sommes-nous ? Où est notre place ?

Un livre fluide, prenant, captivant.

Il y a de la lumière au bout du tunnel.

Un beau roman.

Extrait

Ensemble, on est toujours plus fortes.

L’auteure et son œuvre

Cécile Candiago écrit un peu depuis toujours, et beaucoup depuis 2021. D’où je viens est son premier roman. Le deuxième est en relecture.

À découvrir aussi (clic sur le titre pour en savoir davantage)

D’autres lectures
Markus Zusak – La voleuse de livres
Paula Hawkins – La fille du train

Mes écrits
Ainsi a-t-il été
Mieux vaut très tard que jamais
39 hommes en galère
l’R de rien
J’ai couché

Me contacter
Me suivreFacebook Claude Griesmar

Instagram Claude Griesmar

Partager